Programmation embarquée sur Raspberry Pi sans sonde JTAG – Partie 2/2

2.1.2 GDB

Lire la suite

Programmation embarquée sur Raspberry Pi sans sonde JTAG -Partie 1/2

Le standard JTAG, au succès indéniable, est aujourd’hui ancré dans la majorité des processeurs et proposé comme moyen privilégié de programmation embarquée et de debug. Toutefois, l’utilisation d’une sonde JTAG n’est en rien triviale. L’utilisation du débuggeur GNU s’impose alors, car il est possible de l’employer en bare-metal, c’est-à-dire sans aucun système d’exploitation embarqué pour gérer le processeur et sa carte. À titre d’illustration, nous nous intéressons dans cet article à la programmation bare-metal d’une Raspberry Pi à l’aide de GDB uniquement.

En situation de développement embarqué, la Raspberry Pi (RPi) est appelée « système cible » (target), tandis que le poste de travail est appelé « système hôte » (host). L’hôte doit donc programmer le système cible à distance (remote) via un moyen de communication dédié. À noter également que nous sommes dans une situation de développement croisé : la RPi, bare-metal et architecture ARM, ne correspond pas au système hôte, couramment muni d’une architecture Intel avec un système d’exploitation (OS). Il convient donc d’utiliser une chaîne d’outils croisés pour produire et manipuler un programme cible depuis un système hôte.

Lire la suite