Mise à jour d’un système Linux embarqué « Over The Air » : comment intégrer et utiliser « Mender » pour vos déploiements

 

Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la mise à jour d’un système embarqué connecté (nous parlons bien d’(I)IoT !), nous mettrons en œuvre dans cet article, Mender, une solution OTA permettant la gestion des déploiements sur des systèmes Linux embarqués.

Au sommaire de l’article

1. Introduction

1.1 Pourquoi un système de mise à jour ?

1.2 Oui, mais quels composants ?

1.3 Mise à jour « Over the Air »

1.4 Un peu de théorie !

1.4.1 « Comment assurer la robustesse face aux coupures de courant lors d’une mise à jour logicielle ?

1.4.2 « L’application principale ne fonctionne pas comme attendu après la nouvelle mise à jour, le produit est inutilisable, que faire ?

1.4.2.1 La notion de « Watchdog »

1.4.2.2 CONFIG_BOOTCOUNT_LIMIT
1.4.2.3 CONFIG_BOOTCOUNT_ENV

1.4.3 « Que faire vis-à-vis de la sécurité ?

1.5 Quelques noms !

2. Mender : « Over-the-air software updates for embedded Linux »

2.1 Faisons les présentations

2.1.1 Caractéristiques

2.1.2 Artefacts

2.1.3 Le mode « standalone »

2.2 Yocto Project, encore et toujours !

3. Mender : Intégration sur i.MX7

3.1 Préparation de l’environnement

3.1.1 Téléchargement des sources

3.1.2 Configuration

3.2 u-boot : patch me if you can !

3.3 Votre clé SVP !

3.4 shell oui chef !

3.4.1 Génération

3.4.2 Artefact & signature

3.5 do_deploy_append()

3.6 Hosted Mender

3.7 Features

3.7.1 Données persistantes

Conclusion

Références

Pierre-Jean TEXIER

 > Lire l’intégralité de cet article sur notre plateforme de lecture en ligne Connect  

Retrouvez cet article (et bien d’autres) dans GNU/Linux Magazine n°219, disponible sur la boutique et sur Connect !