L’édito de l’été

Lors de la conception de ce magazine, nous nous interrogions sur l’article à mettre en une et nous avons fait de multiples essais de couverture. À un moment donné, les graphistes nous ont proposé de très belles couvertures contenant des histogrammes en 3D joliment colorés, ou des diagrammes circulaires au rendu tout aussi graphique. Je me suis donc interrogé sur le rapport qui pouvait exister entre ces diagrammes et l’un des articles du présent magazine… et j’ai trouvé !

Je me suis rendu compte que nos graphistes, qui ne sont pas des développeurs, avaient saisi le terme  » graphe  » ou  » graph  » dans un moteur de recherche afin de trouver une illustration. Ils ont ainsi obtenu des diagrammes ou graphiques… qui n’ont rien à voir avec de véritables graphes. Il y a là un biais entre ce que nous, développeurs, nous entendons par  » graphe  » et ce que le reste de la population peut placer sous ce terme. Un diagramme c’est plus joli et nettement plus vendeur qu’un graphe qui modélise un problème donné… Mais je vous rassure, dans la rubrique Algo/IA, ce sont bien des graphes dont nous parlerons.

J’ai poursuivi mes investigations en me demandant ce que l’on pourrait trouver comme correspondances avec le sujet de l’un des articles de ce mois-ci, un mécanisme de synchronisation des threads fort peu documenté : les futex. Si vous êtes tenté d’effectuer une petite recherche sur ce terme sur Internet, là encore 80 % des résultats ne vous donneront pas satisfaction (à moins que vous ne souhaitiez placer de l’argent).

Bien sûr, en ajoutant des critères à vos recherches sur les graphes ou les futex, vous obtiendrez les pages qui correspondent à vos attentes. C’est ce que nous faisons tous les jours : des recherches ciblées pour obtenir des résultats les plus précis possible. Mais Internet, qui est un formidable outil de partage et de savoir, est aussi un outil commercial et il est donc normal que les informations techniques qui n’intéressent que les développeurs se trouvent enfouies sous des couches de données commerciales. Loin de moi l’idée de critiquer toutes les possibilités offertes par le Web tel que nous le connaissons aujourd’hui, mais il faudrait prendre garde à ce que celui-ci ne devienne pas exclusivement commercial… Il ne faut pas oublier qu’au commencement c’était notre outil !

Il existe d’autres outils, moins interactifs qu’Internet, mais qui permettent d’obtenir de précieuses informations. Ces outils vous les connaissez, vous en tenez un entre les mains…

Tristan Colombo

Aperçu et sommaire du magazine sur notre boutique !