L’édito de GNU/Linux Magazine n°206 !

Les mois d’été sont des mois propices à la détente, au jeu et permettent également de s’atteler enfin à telle ou telle tâche remisée de longs mois durant dans une liste (todo list pour les anglophones) qui, si elle n’avait pas été numérique, serait recouverte d’une épaisse couche de poussière. Dehors, le soleil risque de brûler votre délicate peau d’informaticien, blanchie par les nombreuses heures passées à recevoir un délicat rayonnement de la part de votre (vos ?) moniteur(s). Il vaut donc mieux rester enfermé, bien à l’abri ! Mais ce sont les vacances… vous n’allez tout de même exécuter mécaniquement et inlassablement les mêmes tâches…

Et si, exceptionnellement, pour une fois, vous joigniez l’utile à l’agréable en installant un jeu tout récent, sorti l’année dernière ? Ah non, attendez… On me dit que c’est un peu plus vieux… Plus de 20 ans ? Duke Nukem 3D a plus de 20 ans ? Pourtant je me souviens encore très bien de tous les niveaux, comme si c’était hier. Personne n’a pu oublier ce missile qui traverse l’écran alors que vous débutez le jeu sur la terrasse d’un bâtiment ni les différents passages secrets en passant au travers d’un écran de projection, d’un mur, etc. Eh bien soit, si Duke Nukem 3D a 20 ans, vous pourrez jouer à un vieux jeu, dépassé graphiquement, mais possédant un très bon gameplay ! Pour les nostalgiques, vous retrouverez des écrans que vous pensiez oubliés et pour les autres vous pourrez découvrir un très bon jeu « à l’ancienne » (ce qui est normal vu son âge vénérable…). Puis, lorsque vous serez lassés de tataner de l’alien, vous pourrez analyser son code, libéré en 2003 sous licence GPL, pour y intégrer toutes les modifications que vous souhaitez. Nous vous proposons de lister les appels systèmes d’une commande donnée à chaque fois qu’un ennemi est tué. Rien ne vous empêchera par la suite d’adapter le code pour lister et détruire des fichiers temporaires, des processus, ou toute autre opération fastidieuse à laquelle vous désirez ajouter un petit air de vacances 🙂

Et puisque nous sommes en période estivale de tests divers, pourquoi ne pas construire un petit bot Twitter ou faire du reverse engineering avec Radare2. C’est l’été que diable, amusez-vous ! Et si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement que de sortir, vous pourrez toujours lire votre Linux Magazine. Pour l’occasion nous lui avons même ajouté une fonctionnalité spéciale : le ShadowMag 2.1 ! Bien orienté, vous pouvez utiliser votre magazine pour vous faire de l’ombre pendant la lecture ! Sachez également que, contrairement à certains de nos concurrents qui n’hésitent pas à déployer pléthore d’arguments racoleurs, nous avons choisi de ne pas intégrer de fonctionnalités fantaisistes de type BarbeukStarter 5.2 ou encore PaperPlane 0.2b. Nous pensons que le contenu du magazine, la qualité des articles publiés chaque mois sont des arguments suffisant pour faire de Linux Magazine VOTRE magazine. N’hésitez donc pas à nous écrire à lecteurs@gnulinuxmag.com pour nous faire part de vos remarques ou de vos propositions d’articles. Et même si vous trouvez le magazine sans défaut, dites-le-nous ! 🙂

Bonnes vacances, je vous retrouverai à la rentrée avec plaisir !

Tristan Colombo

GNU/Linux Magazine n°206 vous attend en kiosque, sur notre boutique ainsi que sur notre plateforme de lecture en ligne Connect