L’édito de GNU/Linux Magazine n°178

Une des beautés de l’informatique est la multiplicité des techniques existantes et des applications possibles. Ce numéro est le parfait reflet de ce constat avec, pour commencer, la présentation d’Ansible vous permettant de mettre en oeuvre une des activités favorites des informaticiens : l’automatisation de tâches. En effet, nous sommes connus pour être des gens « paresseux » qui préfèrent (et de loin) que ce soit la machine qui effectue les tâches répétitives et fastidieuses plutôt que nous.

Je pense d’ailleurs que nombre d’entre nous se sont déjà retrouvés au moins une fois dans la situation consistant à automatiser un traitement qui ne sera finalement exécuté que quelques fois et pour lequel le temps passé en développement/configuration était bien plus long que le temps cumulé qu’auraient pris des exécutions manuelles. Le gain tiré de cette expérience ne sera exploitable que plus tard, lorsqu’ayant à traiter un problème semblable nous pourrons réutiliser les connaissances précédemment acquises. En effet, malgré la variété de cas pouvant se présenter, il y a heureusement toujours des éléments similaires qui peuvent être réemployés.

Toujours dans cette idée de diversité, nous aborderons également différents langages et frameworks plus ou moins connus avec PHP et son nouvel outil de débugage (non je n’écris pas « débogage » et je l’assume, ce que je retire des programmes ce sont des bugs, pas des bogues de châtaignes !), Python et Django pour la création d’applications Web, le langage C pour la programmation système des futex et enfin le traitement du son avec Pharo. Nous pouvons joindre à ces différents langages Java puisque c’est ce dernier qui est utilisé dans Android et que vous retrouverez dans la présentation des nouveautés d’Android Lollipop ou encore SQL pour l’explication des jointures dans PostgreSQL.

Enfin, un peu de théorie avec la cryptographie basée sur les réseaux euclidiens, et encore et toujours de la diversité avec l’histoire de l’informatique et les foutaises politico-techniques.

Bref, vous tenez entre vos mains un magazine placé sous le signe de la variété… et quoi de mieux pour commencer cette nouvelle année qu’explorer de nouveaux horizons et se donner de nouveaux objectifs ?

Tristan Colombo