Le code Phase-Out : l’autre code binaire tronqué

La compression est cet art fascinant de représenter les informations avec le moins de bits possible. Une des premières façons de compresser des données est d’éviter de gaspiller de la place à cause de représentations redondantes ou inutiles. Les codes binaires classiques sous-utilisent souvent l’espace de codage occupé, alors que les techniques de codage efficaces augmentent considérablement la complexité du code. Nous allons étudier un compromis, appelé Code Binaire Tronqué, et plus particulièrement une version peu connue : les codes phase-out.

Au sommaire de l’article

1. Quelques repères

2. Exemple numérique

3. Inverser les codes

4. Comparaison des performances

5. Optimisation

5.1 Le logarithme

5.2 Le masque

5.3 Bernard

5.4 L’ajustement

6 Le code complet

Conclusion

Références

Yann Guidon

 > Lire l’intégralité de cet article sur notre plateforme de lecture en ligne Connect  

Retrouvez cet article (et bien d’autres) dans GNU/Linux Magazine n°209, disponible sur la boutique et sur Connect !