L’édito du hors-série spécial « Machine Learning en pratique » !

J’utilise peu les réseaux sociaux, ou du moins j’essaye de les employer le moins possible (certains ne communiquant que par ce « média », il est difficile à l’heure actuelle de s’en couper totalement). Alors que nous, communs des mortels, sommes donc condamnés à les employer, il faut remarquer que de plus en plus de personnes ayant travaillé pour les géants des réseaux et de leurs systèmes de notification divers (également utilisés dans les jeux) tentent de s’en détacher de manière drastique, à la manière d’un sevrage pour une personne dépendant de drogues dures, diffusant leur prise de conscience [1]. Lire la suite

L’édito de GNU/Linux Magazine n°233 !

Linus Torvalds qui prend ses distances avec le kernel [1], Guido Van Rossum qui se retire du processus de décision de l’évolution de Python et rend son titre de BDFL (Benevolent Dictator For Life – Dictateur bienveillant à vie) [2], Richard Stallman qui démissionne de son poste au MIT et de la présidence de la FSF (Free Software Foundation) qu’il a créée en 1985 [3]… mais que se passe-t-il dans le monde du logiciel libre ? Lire la suite

L’édito de GNU/Linux Magazine n°232 !

La démocratisation des smartphones 4G et le développement de l’ADSL et de la fibre optique ont permis de faciliter l’accès à Internet. Désormais, pratiquement où que l’on soit, il est possible de se connecter au réseau dans de bonnes conditions, de consulter des pages web et d’avoir ainsi accès à des tonnes d’informations. C’est pratique, cela permet de travailler beaucoup plus vite, mais cela présente également quelques inconvénients… Lire la suite

L’édito du hors-série spécial DevOps !

Tout est toujours une histoire de compromis en informatique :

■ Vais-je privilégier la vitesse d’exécution ou minimiser l’utilisation de la RAM ?

■ Utiliser une architecture complexe et fortement maintenable ou développer rapidement un petit script « jetable » ?

■ Etc. Lire la suite

L’édito de GNU/Linux Magazine n°231 !

« […] dans le passé, aucun gouvernement n’avait le pouvoir de maintenir ses citoyens sous une surveillance constante. L’invention de l’imprimerie cependant, permit de diriger plus facilement l’opinion publique. Le film et la radio y aidèrent encore plus. Avec le développement de la télévision et le perfectionnement technique qui rendit possibles, sur le même instrument, la réception et la transmission simultanées, ce fut la fin de la vie privée. »

George Orwell, 1984 Lire la suite

L’édito de GNU/Linux Magazine n°230 !

« Windaube ? Ben justement, c’est de la daube ! »

« Linux ? Mais rien ne marche ! Il faut tout faire en ligne de commandes comme au siècle dernier ! »

« Moi si c’est pas Mac, je ne regarde même pas, ça pique les yeux ! »

La petite guéguerre Windows/Linux/Mac a toujours existé et continuera sans doute à perdurer encore longtemps. Pourtant, force est de constater que les temps ont (légèrement) changé. En effet, si l’opposition règne toujours quant au système d’exploitation lui-même, nos amis windoziens et maqueux se rendent-ils comptent qu’ils utilisent de plus en plus de technologies open source ? Je ne vais pas parler ici de bureautique, mais de développement : Lire la suite

L’édito de GNU/Linux Magazine n°228 !

Au début, il n’y avait rien. Puis le Big Bang, les étoiles, les planètes, notre planète, les bactéries, les invertébrés, les vertébrés, les dinosaures, les mammifères et enfin, les humains. Les Hommes se sont développés en exploitant leur environnement : dans un premier temps, sans réel impact sur celui-ci puis, dans un second temps, en laissant des traces indélébiles de leur passage : exploitation de ressources non renouvelables, pollution atmosphérique, etc. Les Hommes préhistoriques [1] laissaient des traces de leur passage en peignant les murs des grottes, l’homme moderne préfère laisser derrière lui des immondices ; jusque dans l’espace où nombre de débris de satellites et fusées sont en orbite autour de la Terre [2]. Lire la suite