Présentation et utilisation de la carte STEVAL-3DP001 pour le pilotage des imprimantes 3D

Avec un doublement des ventes entre 2015 et 2016 [1], l’impression 3D continue sa progression fulgurante. Il n’est pas rare de trouver une imprimante 3D chez un technophile. La baisse du prix des imprimantes entrée de gamme à monter soi-même n’y est pas étrangère. Au cœur de ces imprimantes, une carte de contrôle assure le pilotage des différents organes de l’imprimante. Le but de cet article est de vous guider dans la mise en œuvre de la carte de contrôle open-hardware STEVAL-3DP001, de la société STMicroelectronics.

Au sommaire de l’article

1 Histoire et fonctionnement des imprimantes 3D

2 Présentation de la carte d’évaluation STEVAL-3DP001

3 Mise en œuvre de la carte STEVAL-3DP001

3.1 Pilotage par USB ou par UART

3.2 Câblage de la carte STEVAL-3DP001

3.2.1 Moteurs pas-à-pas

3.2.2 Tête d’impression et plateau chauffant

3.2.3 Capteurs de fin de course

3.2.4 Capteur de l’axe Z

4 Mise en place de l’environnement OpenSTM32

4.1 Installation d’OpenSTM32

4.2 Installation des sources Marlin4ST

4.3 Importation et compilation du projet sous OpenSTM32

4.4 Chargement du binaire sur la carte et débuggage

4.4.1 Le drag and drop

4.4.2 Le chargement via l’IDE4

5. Analyse du code source

5.1 Présentation de l’architecture firmware

5.2 Structure du projet

6. Configuration

6.1 Dans le fichier de configuration du projet

6.2 Dans le fichier l6474_target_config.h

6.3 Dans le répertoire Marlin

Conclusion

Références

Bruno Diraison

 > Lire l’intégralité de cet article sur notre plateforme de lecture en ligne Connect  

Retrouvez cet article (et bien d’autres) dans GNU/Linux Magazine n°209, disponible sur la boutique et sur Connect !

Laisser un commentaire